énergie libre
Découvertes

Plusieurs scientifiques confirment que l’énergie libre est une réalité

Qui profite de la dissimulation des recherches scientifiques ? Qui voit son pouvoir et sa richesse menacés par l’accès à une énergie propre et gratuite ? Qui désire créer un système où une poignée d’hommes possèdent tant de choses, et où la majorité en possède si peu ?

Il est devenu absolument évident, surtout ces dernières années, que la Terre n’a pas besoin de dépendre des énergies fossiles.

Un manque de ressources qui dissimule autre chose

Et pourtant, nous continuons de créer des guerres, de détruire l’environnement, et de nuire à Mère Nature, afin de pouvoir continuer à utiliser les mêmes techniques qui généraient autrefois des milliers de milliards de dollars pour ceux qui occupent les échelons les plus hauts de l’industrie de l’énergie.

Les grands médias continuent d’insister sur l’idée que nous vivons une crise énergétique, que nous allons avoir de sérieux problèmes dus à un manque de ressources. C’est drôle de voir que c’est le même groupe d’actionnaires qui détient l’industrie de l’énergie, et qui détient aussi les grands groupes médiatiques. Cela semble être à la fois une autre stratégie de peur, et une autre excuse pour créer des conflits.

Comment peut-il y avoir un manque de ressources alors que nous avons des systèmes qui peuvent fournir de l’énergie sans alimentation extérieure ? Ceci signifie que ces systèmes pourraient tourner à l’infini, et fournir de l’énergie à la planète entière, sans brûler d’énergies fossiles.

Ceci éliminerait une grande partie des ‘factures’ que vous devez payer pour vivre, et réduirait les effets néfastes que nous causons à la Terre et à son environnement. Même si vous ne croyez pas au concept d’énergie libre (aussi connue sous le nom d’énergie du point zéro), il existe diverses sources d’énergie propre qui rendent la totalité de l’industrie de l’énergie obsolète.

Néanmoins, cet article se concentre principalement sur le concept d’énergie libre, qui a été prouvé encore et encore, par des chercheurs du monde entier. Ceux-ci ont mené plusieurs expériences, et publié leurs travaux à plusieurs reprises. Nous allons présenter une portion de ce large éventail de recherches dans cet article.

« Ces concepts ont été prouvés par des centaines de laboratoires à travers le monde. Cependant, ils ne voient jamais le jour. Si les nouvelles technologies énergétiques étaient données au monde entier, le changement serait profond. Il affecterait le monde entier, il serait applicable partout. Ces technologies sont absolument la chose la plus importante qui soit arrivée dans l’histoire du monde. » – Dr Brian O’Leary, ancien astronaut de la NASA, et professeur de physique de Princeton

Les recherches

Ces concepts font actuellement débat à la Breakthrough Energy Movement Conference.

L’effet Casimir est un exemple prouvé d’énergie libre, et ne peut pas être tourné au ridicule. L’effet Casimir illustre le point zéro, ou l’énergie du vide quantique, qui prédit que deux plaques en métal proches l’une de l’autre s’attirent l’une vers l’autre, à cause d’un déséquilibre dans les fluctuations quantiques (source 1)(source 2).

Vous pouvez assister à une démonstration visuelle de ce concept ci-dessous :

Les implications sont d’une grande portée, et ont fait couler beaucoup d’encre par les chercheurs en physique théorique du monde entier. A l’heure actuelle, nous commençons à nous apercevoir que ces concepts ne sont pas juste théoriques, mais au contraire, très pratiques, et simplement forementt dissumulés.

« Le vide est généralement considéré comme étant du vide intersidéral, mais Hendrik Casimir pensait que ces poches de néant contiennent effectivement des fluctuations d’ondes électromagnétiques. Il a suggéré que deux plaques de métal tenues à distance l’une de l’autre dans le vide, pouvaient piéger les ondes, créant de l’énergie du vide, qui attirerait ou repousserait les plaques. Lorsque les frontières d’une région entrent en mouvement, la variation dans l’énergie du vide (l’énergie du point zéro) amène l’effet Casimir. Les recherches récentes effectuées à l’université de Harvard, et à l’université libre d’Amsterdam, et ailleurs, ont prouvé que l’effet Casimir était correct (source). »

Un article publié dans le volume 14, numéro 4, du journal Foundations of Physics Letters d’août 2001, montre que les principes de la relativité générale peuvent être utilisés pour expliquer les principes du générateur électromagnétique immobile (MEG)(source). Cet appareil tire de l’énergie électromagnétique de la courbure de l’espace-temps, et produit environ vingt fois plus d’énergie qu’il n’en reçoit.

Il est stupéfiant que de telles machines existent, et le fait que ces machines n’aient pas été mises en service dans le monde entier est encore plus stupéfiant. Cela anéantirait complètement l’entiéreté de l’industrie de l’énergie. Personne n’aurait à payer de factures, et cela éradiquerait la pauvreté à une vitesse exponentielle.

Cet article démontre que l’énergie électromagnétique peut être extraite du vide, et utilisée pour alimenter des appareils basiques, tels que le MEG utilisé dans l’expérience. L’article continue en mettant l’accent sur le fait que ces appareils sont reproductibles.

Les résultats de ces recherches ont été utilisés par de nombreux scientifiques de par le monde. Un des nombreux exemples est un article écrit par Theodor C. Loder, III, professeur émérite à l’Institute for the Study of Earth, Oceans and Space de l’université du New Hampshire. Il a donné un aperçu de l’importance de ces concepts dans un article intitulé Space and Terrestrial Transportation and Energy Technologies For The 21st Century.

« Il existe des preuves considérables que les scientifiques, depuis Tesla, connaissent cette énergie, mais que son existence et son utilisation potentielle ont été découragées, et effectivement, dissimulées, au cours du dernier siècle, voire plus longtemps encore. » – Dr Theodor C. Loder III

Harold E. Puthoff est docteur ès-physique de l’université de Stanford. Il a publié un article dans le journal Physical Review A, atomic, molecular and optical physics, en tant que chercheur à l’Institute for Advanced Studies d’Austin, au Texas, intitulé Gravity as a zero-point fluctuation force.

Son article proposait un modèle évocateur dans lequel la gravité n’est pas une force fondamentale qui existe de façon séparée, mais plutôt, un effet induit lié aux forces de fluctuation du point zéro, comme l’illustre l’effet Casimir. C’est ce même professeur qui avait d’étroits contacts avec le Ministère de la Défense. Les découvertes de ses recherches sont hautement classifiées, et le programme a été définitivement fermé immédiatement après qu’il ait débuté. (source)

Un autre article stupéfiant, intitulé Extracting energy and heat from the vacuum, et écrit par les mêmes chercheurs, cette fois en collaboration avec le professeur Daniel C. Cole, du Department of Mechanical Engineering de l’université de Boston, a été publié dans ce même journal.

« La littérature [scientifique] a récemment fait des nouvelles proposition au sujet de l’extraction d’énergie et de chaleur à partir de la radiation électromagnétique du point zéro, via l’utilisation de l’effet Casimir. La thermodynamique basique impliquée dans ces propositions est ici analysée et clarifiée, avec la conclusion que, oui, en principe, ces propositions sont correctes. » (source)

De plus, dans un article du journal Physical Review A, intitulé Source of Vacuum electromagnetic zero-point energy, Puthoff décrit le fait que la nature nous procure deux alternatives d’énergie électromagnétique du point zéro. L’une d’entre elles est la génération d’un mouvement de fluctuation quantique de particules chargées, dont est constituée la matière. Ses recherches montrent que le mouvement de particules génère le spectre d’énergie du point zéro, sous la forme d’un cycle de retour cosmologique auto-régénérant.

Voici un extrait vidéo du documentaire Thrive (visionnable gratuitement sur YouTube), dont vous pouvez visionner l’intégralité en cliquant sur le titre :

« Nous avons vu des militaires haut placés encourir de gros risques, en disant, ‘oui, ces choses sont réelles’. Pourquoi pensez-vous que le complexe militaro-industriel ne veut pas que cette affirmation soit révélée ? Parce que vous commencez à penser au genre de technologies qu’il peut y avoir derrière, c’est tout ce qu’il y a à en retenir. » – Adam Trombly, physicien et inventeur

Comme il l’a été illustré plusieurs fois ci-dessus, l’énergie qu’utilisent ces systèmes est extraite de la structure de l’espace qui nous entoure. Cela veut dire qu’elle ne peut pas être mesurée, ce qui crée une menace à la plus grosse industrie de la planète, celle de l’énergie. Une industrie qui est en partie responsable de la destruction de notre planète, et une industrie qui brasse des centaines de milliers de milliards de dollars chaque année.

Ce n’est pas pour jeter la pierre, c’est juste qu’il faut faire le constat que nous avons le pouvoir de changer ça dès que nous le souhaitons. Ces technologies pourraient complètement tout changer, mais il est important de se souvenir que se servir d’une technologie requiert un certain niveau de conscience de la part celui qui s’en sert. La race humaine est-elle prête pour une telle transformation ? Rien ne peut fonctionner si la conscience qui en découle ne provient pas de l’amour, de la paix, de la coopération, et de la compréhension. La volonté que cela profite à tous les êtres de la planète serait la force directrice qui motiverait la révélation de ces technologies.

« Ces technologies sont cadenassées dans des projets financés par un black budget (budgets secrets). Il faudrait un miracle pour qu’elles voient le jour, au grand bénéficie de l’humanité. » – Ben Rich, ancien directeur de la Division Skunkworks de Lockheed

J’espère avoir fourni suffisamment d’informations dans cet article pour ceux qui souhaitaient approfondir leurs recherches à ce sujet. Les sources de cet article sont en anglais, pour la simple raison que la majorité des recherches scientifiques sont effectuées et publiées en anglais, mais vous pourrez sûrement trouver des traductions, ou des publications en français, par le biais de vos propres recherches.

Il y a tout un monde à découvrir derrière ces technologies, qui débouchent notamment sur l’histoire ancienne, la géométrie sacrée, et les OVNIs. La technologie décrite dans cet article est similaire à celle que décrit le Dr O’Leary ci-dessous, au sujet des systèmes de propulsion et d’un champ d’énergie isolé.

Traduction et ajouts par Valentin Sterckman, Chercheurs de Vérités

Source principale : Collective-Evolution

Sources secondaires :

(o) http://www.nature.com/nature/journal/v457/n7226/edsumm/e090108-01.html

(1) http://link.springer.com/article/10.1023/A%3A1012369318404

(2) http://www.disclosureproject.org/docs/pdf/OutsideTheBox-TedLoderPaper.pdf

(3)http://pra.aps.org/abstract/PRA/v39/i5/p2333_1

(4) http://www.scientificexploration.org/journal/jse_10_1_puthoff.pdf

(5) http://pre.aps.org/abstract/PRE/v48/i2/p1562_1

(6) http://pra.aps.org/abstract/PRA/v40/i9/p4857_1

(7) http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=darpa-casimir-effect-research

(8) http://physics.aps.org/story/v2/st28

Catégories
DécouvertesPhysique quantiqueTechnologies

Laissez une réponse

Chercheurs de Vérités
error: Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous !