chanvre
Alternatives

Le plastique de chanvre, la meilleure alternative aux plastiques polluants

En 1941, Henry Ford utilisait du plastique fait à base de cellulose de chanvre et de sisal (variété de chanvre) pour construire les portières et gardes-boue de ses voitures. Henry Ford a démontré dans une vidéo que ses portières en chanvre étaient plus résistantes aux coups de masse que les voitures en métal.

Le composant principal du plastique est de la cellulose fabriquée à partir de pétrole, mais les compositions pétrochimiques toxiques ne sont pas la seule façon de fabriquer du plastique. Le plastique peut être fait de cellulose végétale, et puisque le chanvre est le plus grand producteur de cellulose sur Terre (le chanvre peut contenir jusqu’à 85 % de cellulose), il est logique de fabriquer du plastique biodégradable, et non toxique, à partir de chanvre et d’autres composés organiques, plutôt que de laisser nos déchets s’entasser. Le chanvre peut également être converti en un matériau d’emballage de type cellophane, ce qui était courant jusqu’aux années 1930. Ou alors, on peut en faire un matériau compostable, peu cher, qui remplacerait le polystyrène.

Une récente avancée technologique dans le domaine du plastique biodégradable, fabriqué à partir de fécule de maïs, a permis de fabriquer un nouveau matériau fait de chanvre. La société australienne Hemp Plastics s’en est procuré auprès de fournisseurs capables de produire un nouveau matériau 100 % biodégradable, conçu entièrement à base de chanvre et de maïs. Ce nouveau matériau a une résistance unique, et des qualités techniques jamais vues auparavant. Il peut être injecté ou moulé par soufflage sous quasiment n’importe quelle forme, grâce à des moules déjà existants, y compris des contenants en plastique, des frisbees, etc.

La société australienne Zellform a créé une résine en plastique de chanvre appelée Hempstone (pierre de chanvre), pour l’utiliser dans la fabrication d’instruments de musique, d’enceintes, et de meubles. La pierre de chanvre peut-être sculptée dans presque toutes formes possibles, ce qui rend ses applications illimitées.

Le chanvre est déjà utilisé pour fabriquer des vantails composites, et des tableaux de bord. Les fabricants d’automobiles tels que Ford, GM, Chrysler, Saturn, BMW, Honda et Mercedes, utilisent actuellement du chanvre dans leurs vantails composites, leurs coffres, revêtements de toiture, etc.

Ces composites de chanvre coûtent moins cher que leurs dangereuses contreparties faites de fibres de verre. La fibre de verre de chanvre coûterait seulement 1 € à 1,40 € par kilo. Ces composites de chanvre pourraient remplacer le carbone et les fibres de verre, qui provoquent des problèmes environnementaux, alourdissent les véhicules, et coûtent 1,20 € à 10 € par kilo. C’est parce que les produits à base de chanvre sont plus légers, plus sûrs, mieux recyclés, et plus durables, que quasiment tous les fabricants de voitures européens ont opté pour des vantails, colonnes, dossiers, consoles, panneaux de bord, etc., à base de chanvre.

Les possibilités sont infinies avec le plastique et la résine de chanvre, ainsi qu’avec les bio-composites. Le plastique bio-composite peut répondre à quasiment tous nos besoins. Le plastique de chanvre gagne déjà en ampleur. C’est juste une question de temps avant que nous ne nous rendions compte de l’importance de cultiver du chanvre pour répondre à nos besoins.

Pour plus d’informations sur les possibilités infinies octroyées par le chanvre, je vous recommande l’ouvrage de l’activiste du chanvre Jack Herer : L’empereur est nu.

Références : Hemp

Catégories
AlternativesTechnologies

Laissez une réponse

Chercheurs de Vérités
error: Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous !