trou de ver
Astronomie

La NASA découvre des portails cachés dans le champ magnétique terrestre

Notre planète a fait du chemin en matière d’avancées et de découvertes scientifiques. La science mainstream commence à découvrir de nouveaux concepts de la réalité, qui ont le potentiel de changer notre perception de notre planète, et de l’environnement extra-terrestre qui nous entoure. Les portes stellaires, les trous de ver et les portails ont été sujets aux théories de la conspiration et à la physique théorique pendant des dizaines d’années, mais tout cela arrive à sa fin, alors que nous continuons à faire évoluer notre compréhension de la véritable nature de notre réalité.

En physique, un trou de ver était une caractéristique hypothétique de l’espace-temps, qui consistait en un raccourci à travers l’espace-temps. Nous nous demandons souvent comment les extra-terrestres peuvent voyager aussi loin, mais ceci pourrait être une des nombreuses explications. Bien que les scientifiques ne comprennent toujours pas vraiment ce qu’ils ont trouvé, cela ouvre notre esprit à de nombreuses possibilités.

Il semble que de nos jours, les faits scientifiques prennent assez souvent le pas sur la science-fiction. C’est ce que la NASA a fait en annonçant la découverte de portails cachés dans le champ magnétique terrestre. La NASA les appelle « X-points », ou régions de diffusion des électrons. Ce sont des endroits où le champ magnétique de la Terre se relie au champ magnétique du Soleil, qui à son tour, crée un chemin ininterrompu menant de notre propre planète à l’atmosphère du Soleil, qui se situe à 150 millions de kilomètres de distance.

La NASA a utilisé son vaisseau spatial THEMIS, ainsi qu’un ensemble de sondes européennes, pour examiner ce phénomène. Ils ont trouvé que ces portails s’ouvrent et se ferment des dizaines de fois par jour. C’est drôle, parce qu’il existe beaucoup de preuves indiquant que le Soleil est une porte stellaire géante servant au passage des ‘dieux’ entre les dimensions et les univers. Les portails que la NASA a découverts sont souvent situés à des dizaines de milliers de kilomètres de la Terre, et la plupart d’entre eux ont une courte durée de vie ; d’autres sont géants, vastes, et durables.

D’après ce que les scientifiques arrivent à déterminer, ces portails aident à transférer des tonnes de particules chargées magnétiquement, qui se répandent à partir du Soleil, et déclenchent des aurores boréales et polaires, ainsi que des tempêtes géomagnétiques. Ils contribuent au transfert du champ magnétique du Soleil à la Terre. En 2014, l’agence spatiale américaine a lancé une mission appelée Magnetospheric Multi Scale Mission (MMS), qui inclut quatre vaisseaux spatiaux orbitant autour de la Terre, pour localiser, puis étudier ces portails. Ils sont localisés là où les champs magnétiques de la Terre et du Soleil se relient, et où ces curieux portails se forment.

La NASA a financé l’université d’Iowa pour cette étude, et ils ne savent pas encore ce que sont ces portails. La chose qu’ils ont faite est d’observer les particules chargées, qui se répandent à travers ces portails, et qui provoquent des phénomènes électro-magnétiques dans l’atmosphère terrestre.

« Les portails magnétiques sont invisibles, instables et complexes. Ils s’ouvrent et se ferment sans avertissement, et il n’existe aucun élément indicateur pour nous guider à travers eux. » – Dr Scudder, université d’Iowa

La science mainstream continue à grandir, mais le fossé entre la science mainstream et la science financée par les budgets cachés du monde me laisse souvent confus. Il semble que les informations et découvertes ne sont pas reconnues en tant que telles sans que l’on apporte le type de « preuves » dont la race humaine a besoin. Etant donné que la race humaine a besoin de « preuves », et possède certains critères, que le monde académique nous a appris, les informations peuvent facilement être supprimées en dissimulant ces « preuves. » Ce n’est pas un secret que le ministère de la Défense reçoit des milliers de milliards de dollars inexpliqués, et que tout ce qui est développé au sein de l’Agence Spatiale de l’Air Force américaine reste classifié. Ils sont capables de classifier l’information dans l’intérêt de la « sécurité nationale. » Ces dernières années, des preuves de nombreux phénomènes ont émergé, ce qui suggère un monde scientifique tout autre, opérant séparément de la science mainstream.

« Nous possèdons la technologie pour ramener ET à la maison. Tout ce que vous pouvez imaginer, nous avons déjà la technologie pour le faire, mais ces technologies sont enfermés dans des projets financés par les ‘black budgets’. Il faudrait l’intervention de Dieu pour les donner un jour à l’humanité. » – Ben Rich, ancien PDG de Lockheed Skunk Works

Par Arjun Walia, Collective-Evolution

Traduction : Chercheurs de Vérités

Sources :

http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2012/29jun_hiddenportals/

http://www.nasa.gov/mission_pages/sunearth/news/mag-portals.html

Catégories
AstronomieAstrophysique

Laissez une réponse

Chercheurs de Vérités
error: Si vous avez besoin de quelque chose, contactez-nous !